Archives

07/10/2017 DREISAM
FORMIDABLE CONCERT, SALLE COMBLE !
Nora Kamm - saxophones, clarinette, flûte, Isaias « Zaza » Desiderio - batterie et percussions, Camille Thouvenot - piano. 
Dreisam c’est la rencontre de trois artistes issus de pays différents : La France, le Brésil et l’Allemagne, qui nous donnent à découvrir la richesse de ce métissage. Dreisam est un groupe cosmopolite plein de talent et d’invention au son suave et coloré, qui vous transporte dans un monde aux couleurs singulières et aux tonalités épicées. « Triangle parfait, rien de géométrique, tout dans la rythmique ».
Le piano lyrique et enveloppant de Camille Thouvenot, la batterie imaginative et harmonique  de Zaza Desiderio, et le saxophone doux et envoutant de Nora Kamm créent « un embarquement pour des voyages, une succession d’images, de paysages avec des thèmes au cordeau. Une musique qui coule, sans couture ni contrefaçon ».
Riches de leurs divers horizons (géographiques et musicaux), ces trois lyonnais d’adoption décident d’éprouver leur talent en Allemagne à Freiburg (2011) là où coule la rivière éponyme. Le public est immédiatement conquis. Le trio, sélection Emergence du tremplin Jazz(s)RA en mars 2012, se produit depuis dans divers festivals tels que : Altitude Jazz Festival, Jazz à Vienne, A Vaulx Jazz, Fort en Jazz, Un Doua de Jazz, Jazz sur les Places, Péristyle de l’opéra de Lyon et dans différents clubs de Jazz en France (Petit Journal Montparnasse, Péniche l’Improviste, Hot Club de Lyon, Cavajazz, Le Périscope et autres).
Un jazz sans frontières empreint de musique classique, balkanique, brésilienne et pop, où chaque musicien contribue à la composition et aux arrangements des titres pour mieux improviser.
Un jazz au lyrisme exacerbé par un swing ô combien exaltant.
https://youtu.be/QeDLKKWcaF4https://youtu.be/CQqI4WVjTL8http://www.fipradio.fr/decouvrir/album-jazz/source-14457http://norakamm.com/bio.

17/11/2017 NOVO QUARTET
Pascal Berne - contrebasse, tuba, composition, Pierre Baldy-Moulinier - trombone, flûtes, Yves Gerbelot - saxophones, Michel Mandel - clarinettes.
Issus du Collectif “La Forge”, qui regroupe des musiciens improvisateurs de la région Rhône-Alpes, les quatre membres du Quartet Novo mélangent savamment tradition et modernité.
Ce quartet invente in situ une musique en marche qui oscille entre écriture et improvisation, compositions originales et prises de risques permanents. Preuve par quatre que l’on peut puiser à la source des orchestres populaires et festifs et s’inscrire simultanément dans une démarche moderne et novatrice, par le truchement d’improvisations libres et hardies.
Tantôt portée par les accents des musiques traditionnelles, tantôt ancrée dans le patrimoine fertile de compositeurs du XXe siècle tels que Duke Ellington, Charlie Mingus, Olivier Messiaen, György Ligeti (…), l’aventure NOVO s’appuie bel et bien sur des compositions originales construites sur mesure dans une recherche permanente de couleurs, de dynamiques propres à ce quartet.
https://www.youtube.com/watch?v=GobEzWiLyq0 

Pour être plus complet, on peut ajouter le parcours impressionnant de chacun en commençant par Pascal Berne, originaire de la Côte Saint André, contrebassiste, tuba, arrangeur, compositeur, directeur musical, enseignant, cofondateur et directeur artistique de la Forge. La Forge est une structure vouée à la création et à la recherche de nouveaux répertoires dans le champ du jazz et des musiques improvisées, à la scène et au disque (Label Forge). Il dirige depuis une dizaine d’années le Jav-contreband, grand ensemble emblématique de l’association « Jazz Action Valence ». Il a participé à une vingtaine de disques.
Il est accompagné par 3 formidables musiciens dont Michel Mandel aux clarinettes, également cofondateur et directeur artistique de La Forge, collectif avec lequel il participe à de nombreux projets. Il commence sa carrière musicale par les grands classiques et contemporains, il participe ensuite à plusieurs projets autour de la danse. Pendant plus de quinze ans, il est en tournée internationale avec le groupe Volapuk, avec lequel, il participe à l’écriture du spectacle « Aujourd’hui peut-être » pour la Cie Maguy Marin. Il est également membre de « Matières à réflexion » association de recherche artistique avec STERN plasticienne. Il compte aussi une dizaine de disques à son actif et joue aussi en duo au sein de Tuyaux avec Yves Gerbelot, membre de Novo quartet.
Yves Gerbelot, aux saxophones, est compositeur et musicien interprète en collaboration avec plusieurs compagnies de danse contemporaine, il est également professeur de saxophone à Eybens et membre du quintet de Pierre Drevet. Et enfin Pierre Baldy-Moulinier au trombone, trompette et bugle qui dirige, par ailleurs, le formidable L’Oeuf Big Band, il fait partie de plusieurs orchestres et enseigne son art à St Etienne et à Lyon.
Bref, vous l’aurez compris, Novo Quartet c’est un formidable groupe de quatre grands jazzmen hyper capés qui nous honorerons de leur présence le 17 novembre.

15/12/2017 MAGNETIC ORCHESTRA
Benoît Thevenot - piano, François Gallix - contrebasse, Nicolas Serret - batterie.
De Caravan à Giant steps ou Manhattan de Michel Petrucciani, Benoît Thevenot (p) mêle l’efficacité orchestrale d’Ahmad Jamal à une liberté de pensée que partage François Gallix (ex-Collectif Mu) quelque part entre les fièvres de Charles Mingus et la vivacité de Scott La Faro. Nicolas Serret (dm) participe de ce magnétisme tantôt tendre, tantôt orageux.
https://www.youtube.com/watch?v=A2a5qBe_5tI.

19/01/2018 CISSY STREET
Francis Larue – guitare et composition, Etienne Kermarc - basse, Vincent Périer - saxophone, Yacha Berdah - trompette, Hugo Crost - batterie.
En se laissant rêver, on pourrait se représenter Cissy Street comme une rue chaude et nocturne d’un quartier populaire bordée de clubs de jazz, de funk et de rock, d’où toutes sortes de gens entrent et sortent au rythme de leurs envies. Dans cette rue bouillonnante où il n’y a qu’un pas à faire pour passer d’un pays à l’autre, les influences africaines, brésiliennes et cubaines se mêlent au son des groupes de rock pour se confondre dans une seule et même musique.
C’est cette image là que le guitariste et compositeur Francis Larue véhicule en créant Cissy Street, avec le profond désir de respecter et perpétuer ses grands amours musicaux. Car la danse, les musiques rythmiques, le ressenti corporel, les cultures plurielles issues des métissages avec l’Afrique, constituent des aspects centraux de cette musique autant que le jazz, le rock, et leur héritage.
Synthèse d’un parcours, fruit de voyages, le premier album du groupe se donne comme fil conducteur cet amour des rythmes qui font transpirer. Et il n’y a qu’un pas entre les grooves de Roy Hargrove, d’Irakere et de Rage Against The Machine quand le groupe s’en saisi dans les compositions du leader.
Quant aux compagnons de route, Etienne Kermarc à la basse, Vincent Périer au saxophone, Yacha Berdah à la trompette et Hugo Crost à la batterie, ils connaissent bien les cultures chères au guitariste, s’en saisissent et jouent aisément avec leurs codes.
Avec enfin des mélodies reconnaissables, des arrangements soignés et un jeu de guitare marqué autant par Niles Rodgers que Pat Metheny, la musique de Cissy Street est comme un paysage urbain, métissé, riches d’héritages variés et en constante évolution.
https://www.youtube.com/watch?v=cRTrR7PZ9VQ,
https://www.youtube.com/watch?v=z0npxRKhv2w.

23/02/2108 SIX RING CIRCUS
Célia Forestier - voix ; Baptiste Ferrandis - guitare, Elie Dufour - piano, Alex Phalippon - basse, Elvire Jouve - batterie.
Sélection Émergence JAZZ(s)RA 2016.

Né de la rencontre de cinq musiciens venus d’horizons différents, Six-Ring CIRCUS puise son inspiration dans la scène jazz tout en s’ouvrant aux influences du monde moderne. Au travers de compositions et d’arrangements singuliers, le projet expose avec audace sa créativité et renie toutes frontières stylistiques.
« Les compositions sont pleines de belles pages atmosphériques, de jaillissements électro, de tempi hip hop ou néo-soul avec quelques transmutations du rythme en heavy-rock. Il y a du Hiatus Kaiyoté dans l’inspiration et surtout beaucoup de ressources personnelles ».
Bernard Otternaud Jazz-Rhone-Alpes.com.

https://www.youtube.com/watch?v=02jPkbqePUY, https://www.youtube.com/watch?v=NwvUks0nrvo.

23/03/2018 KAMENI - ORIGLIO 4tet
Célia Kameni - chant, Alfio Origlio - piano, Zaza Desiderio - batterie, Michel Molines - contrebasse
De l’exceptionnel avec la magnifique chanteuse Célia Kameni de classe internationale, au piano Alfio Origlio qui a joué avec les plus grands sur les scènes internationales, le flamboyant brésilien lyonnais Zaza à la batterie (il était avec Dreisam à Montseveroux en octobre) et Michel Molines à la contrebasse. https://www.youtube.com/watch?v=-Kzbf3Mr6fw  https://www.youtube.com/watch?v=rMBYL1TxYKM
La voix magnifique de Célia Kameni dans divers registres: https://www.youtube.com/watch?v=2ZviLZ_GQwghttps://www.youtube.com/watch?v=Mc8KB3P4QRo, …

13/04/2018 FOEHN TRIO en collaboration avec JazzsRA
Christophe Waldner - piano, claviers, compositions, Cyril Billot - contrebasse, Kévin Borqué - batterie, samples.
1er prix à l’unanimité des tremplins Cosmo Jazz / SACEM et Un Doua de Jazz en juin 2016, puis finaliste du tremplin Jazz Avenir (Festival jazz en Baie) en juillet 2016.
Du nom d’un vent ancestral transportant chaque grain de sable du Sahara jusque dans les montagnes des Alpes, le trio Fœhn vous emporte dans un voyage musical empli d’émotions et de complicité.
En seulement un an, le groupe s’est acquis une solide expérience scénique et à su convaincre son auditoire : 1er prix à l’unanimité des tremplins Cosmo Jazz / SACEM et Un Doua de Jazz en juin 2016, puis finaliste du tremplin Jazz Avenir (Festival jazz en Baie) en juillet 2016.
Le projet a vite été reconnu et sollicité pour assurer la première partie de musiciens internationaux comme Soweto Kinch, Malia, Edwin Sanz, Xavier Desandre Navarre.
Dernièrement, le trio a été sélectionné en tant qu’ « artiste émergent » par le dispositif JAZZ(s)RA, pour bénéficier d’un accompagnement sur la saison 2018.
Le premier album du trio, « Magnésie », a été enregistré en novembre 2016 dans le Studio de la Maison des Artistes de Chamonix Mont-Blanc. Il paraît sous le label Mad Chaman porté par André Manoukian. Les dix titres qui le composent s’enchaînent comme une ode à la montagne et ses paysages, source d’inspiration majeure des compositions originales du pianiste.
A la frontière entre musique acoustique et amplifiée, oscillant entre une énergie puissante et une douceur intime, venez découvrir Fœhn Trio et partager avec eux l’émotion qui anime leur musique et qui les rassemble sur scène.
https://www.youtube.com/watch?v=Ah4R2R7tpJEhttps://www.youtube.com/watch?v=ieJu1yyq2Iw.

18/05/2018 EYM TRIO avec Marian Badoï
Elie Dufour - piano, Marc Michel - batterie, Yann Phayphet - contrebasse, Marain Badoï - accordéon
EYM trio est un groupe né de la rencontre du pianiste Elie Dufour avec le batteur Marc Michel puis le contrebassiste Yann Phayphet. Ils se concentrent avec passion sur un travail collectif et intensif de création musicale et passent leurs 3 premières années ensemble à expérimenter sur scène une multitude d’esthétiques et à façonner leur propre identité musicale. Ils s’orientent au fil du temps vers un Jazz métissé aux influences multiples, (les Balkans, L’Afrique du nord, l’Inde, les musiques Afro-Cubaines…).
Le parfait équilibre entre des rythmiques endiablées influencées par l’Europe de l’Est et des harmonies de toute beauté. De l’espièglerie et de la sensibilité dans le jeu, voilà ce qui frappe chez EYM Trio, et ce qui tient leur public en haleine. Forts d’une identité musicale bien marquée qui se renforce au fil des années, quand ils entrent sur scène le temps semble s’arrêter, laissant place un grand voyage vers ces inconnues.
Des métriques innovantes aux services d’un jazz bien écrit, laissant une grande place à l’improvisation.EYM créé un univers captivant qui invite au voyage.
https://www.youtube.com/watch?v=MqUTsxIIVGs, https://www.youtube.com/watch?v=nutmXYaEiSI&t=4s.